Martial, Epigrammes, Livre I
Nostris uersibus esse te poetam,

Fidentine, putas cupisque credi?

Sic dentata sibi uidetur Aegle

Emptis ossibus Indicoque cornu;

Sic quae nigrior est cadente moro,

Cerussata sibi placet Lycoris.

Hac et tu ratione qua poeta es,

Caluus cum fueris, eris comatus.
Mes vers font de toi un poète;

Tu désires, Fidentinus, te croire comme tel ?

Ainsi Eglé se croit dentée

En achetant des cornes d'ivoire.

Ainsi cette femme qui est plus noire que la mûre qui tombe,

Lycoris se plait à teindre sa peau de céruse.

Et ta raison de poète est

Comme ton crâne chauve, cachée sous une perruque